TUEURS EN SERIE - L HOMME AUX BONBONS - 2020- WEB FLAC 16BIT 44.1khz EICHBAUM

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Politique/Société
Seeders 5 Leechers 0 Complétés 81
Informations Voir les informations
Fichiers 4 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

ycu4.png


1o83.gif



L HOMME AUX BONBONS



eiid.jpg



r5b0.png




Title: L HOMME AUX BONBONS
Year Of Release: 2020
Genre: TUEURS EN SERIE
DURATION: 01:29:30
TRACKS: 2
FILE FORMAT:FLAC.16BITS
QUALITY: LOSSLESS
TAILLE : 352,59 MB
FICHIERS : 3




v7b4.png




1. Parcast Network - "L'Homme aux bonbons" (1/2) [44:35]
2. Parcast Network - "L'Homme aux bonbons" (2/2) [44:55]




Dean Corll alias "Candy Man" - Le tueur en série le plus meurtrier d'Amérique.

Pour la plupart des gens, Dean Corll semblait être un mec ordinaire. Plutôt bel homme, il aimait passer du temps dans la petite fabrique familiale de bonbons que sa mère possédait dans un quartier huppé de Houston.

Ayant servi dans l'armée durant la guerre du Vietnam, il faisait peu parler de lui et de ce fait, n'a jamais eu de casier judiciaire. Electricien occasionnel, ses voisins le décrivaient comme un homme silencieux assez solitaire, plutôt bien élevé, attentionné et toujours souriant. Ayant peu d’amis de son âge, Il s'entendait plutôt avec de jeunes garçons qui venaient occasionnellement voir et goûter les bonbons à la sortie de la chaîne de fabrication.

Mais derrière ce sourire de façade, Dean Corll cachait un secret mortel.

Entre le 13 décembre 1970 et le 25 juillet 1973, 28 garçons, âgés de 13 à 20 ans, disparurent du quartier de Heights, à huit kilomètres du centre-ville de Houston. Il s’avèrera qu’ils ont tous été torturés et tués par Dean Corll. Il fut à cette époque, reconnu comme étant le tueur en série le plus prolifique de l'histoire américaine.
Malgré des enquêtes approfondies, les autorités n'ont jamais vraiment trouvé de motifs clairs à ses agissements.

En fait, plus vous creusez dans l'histoire de Dean Corll, plus elle prend une tournure horrible. Il a dans un premier temps, recruté deux adolescents comme complices. Il s’agissait de Wayne Henley, 17 ans, et de David Brooks, 18 ans, qui connaissaient personnellement beaucoup de victimes de Corll. Quelques-uns des garçons qui furent assassinés étaient même certains de leurs amis. Et c’est grâce à leurs aveux qu’on a pu savoir ce qui était arrivé aux garçons perdus de Houston Heights ainsi que les méthodes inquiétantes de Corll.

C’est à l’aide de la Plymouth GTX de Corll ou de sa camionnette blanche que le trio a attiré ses victimes une à une, en l'espace d’à peu près deux ans et demi. Pour attirer les ados dans son piège, Corll utilisait des bonbons, de l'alcool, ou la promesse d'aller à une fête. Quiconque montait dans la camionnette ou la voiture disparaissait à tout jamais. Les pauvres victimes étaient emmenées à l’appartement ou à la maison de Corll, où elles étaient attachées et bâillonnées. Corll les forçait alors à écrire des cartes postales ou des notes à l’intention de leurs familles pour leur dire qu'ils allaient bien.

Une des victimes, Mark Scott, était un ami des deux complices adolescents. Il avait 17 ans au moment des faits et a disparu le soir du 20 avril 1972 et n'a jamais été revu vivant. Ses parents l'ont signalé disparu après avoir appelé frénétiquement ses camarades de classe, ses amis et ses voisins pour voir s'ils savaient quelque chose. Quelques jours plus tard, la famille Scott a reçu une carte postale disant que Mark avait trouvé un emploi à Austin avec un salaire de 3 dollars de l'heure.

Les Scotts étaient convaincus qu’il était impossible que leur garçon puisse quitter aussi soudainement la ville sans leur dire au revoir. Ils savaient que quelque chose n'allait vraiment pas. Ce n'est qu'un an plus tard qu'ils ont appris la vérité et les horreurs qu’avait subies leur fils. Elles étaient similaires à celles vécues par de nombreux autres garçons qui ont croisé Dean Corll.
Les actes de barbarie et les tortures infligées à leurs victimes rendent ses meurtres d'autant plus terrifiants. Corll et ses complices, après les avoir dénudé, les menottent à un morceau de contreplaqué, leur lient leurs mains et les pieds, puis les torturent sexuellement avant de les tuer.
Si les agissements de Corll ont réussi si longtemps à passer inaperçu, c’est en partie parce que personne ne le soupçonnait. Il déménageait fréquemment, souvent toutes les deux semaines, et ne le faisait pas savoir. Si les meurtres ont cessé, c’est que Henley, l’un des complices, en avait enfin assez. Alors qu’il se trouvait dans la maison que louait Corll de la banlieue de Houston, à Pasadena, Henley, au cours d’une dispute saisit l'arme de Corll et lui crie qu'il ne peut plus tuer ses amis. Il finit par tirer sur Corll et le blesse à la tête. Cette blessure entrainera la mort de Corll. C'était le même pistolet que Corll avait utilisé pour tuer ses victimes.

Henley et son collègue complice, Brooks, ont avoué peu après.

Les détectives ont alors appris que Corll louait un hangar de stockage de bateaux en banlieue de Houston. Après des fouilles importantes, les enquêteurs trouvèrent les corps de 17 victimes enterrées sur place. Six autres corps se trouvaient dans la péninsule de Bolivar, tandis que quatre victimes ont été enterrées dans une zone boisée du lac Sam Rayburn. La police n'a identifié la 28ème victime qu'en 1983.
Pourquoi Dean Corll était aussi dérangé ?

Les parents de Corll ont divorcé alors qu’il était jeune, et il est resté vivre chez sa mère. Celle-ci était très protectrice et son père, un alcoolique, le bat très fréquemment. Certains disent que cela l'a amené à développer de la colère envers les hommes. Une autre théorie est que son homosexualité découverte à l’armée aurait joué un rôle important dans ses déviances sado-masochistes.. Il aurait eu plusieurs rencontres sexuelles avec des hommes et les aurait gardées privées. Peut-être que son incapacité à entretenir une relation personnelle et intime avec quiconque rendait Corll plus profondément plongé dans « sa part obscure » et qu'il voulait donner libre cours à ses fantasmes sexuels avec ses victimes masculines.

Quels que soient les motifs de Dean Corll, la partie la plus étrange de son histoire est peut-être qu’il est très méconnu alors que c’est l’un des meurtriers les plus choquants de l’histoire américaine. Il existe très peu de photos de Corll, puisqu’il a été tué avant d'être traduit en justice. Les journalistes l’appelaient « Candy Man » parce qu’il attirait les enfants avec des bonbons et de jolis discours. Néanmoins, son histoire a reçu peu d'attention et est peu connue aujourd'hui.

Quant aux complices de Dean Corll, ils sont toujours en prison, purgeant des peines à perpétuité pour leurs rôles dans l'une des vagues les plus meurtrières de meurtres en série dans l'histoire des États-Unis.



6ec5.png

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Tagadda17

    5.07To - 4.22To

    Ajouté par Tagadda17 il y a 1 mois

    Merci pour cette série
  • utilisateur

     Arb01s

    29.25To - 19.76To

    Ajouté par Arb01s il y a 1 mois

    Merci & merci