TUEURS EN SERIE - LE TUEUR DU POULAILLER DE WINEVILLE - 2020 - WEB FLAC 16BIT 44.1khz EICHBAUM

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Politique/Société
Seeders 6 Leechers 0 Complétés 103
Informations Voir les informations
Fichiers 4 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

ycu4.png


1o83.gif



Le tueur du poulailler de Wineville



ou59.jpg



r5b0.png




Title: Le tueur du poulailler de Wineville
Year Of Release: 2020
Genre: ENQUETE
DURATION: 01:10:54
TRACKS: 2
FILE FORMAT:FLAC.16BITS
QUALITY: LOSSLESS
TAILLE : 316,22 MB
FICHIERS : 4




v7b4.png




1. Parcast Network - "Le tueur du poulailler de Wineville" (1/2)[37:24]
2. Parcast Network - "Le tueur du poulailler de Wineville" (2/2)[33:30]




En 1928, le sud de la Californie était en plein essor. L’agriculture et l’industrie cinématographique avaient transformé cette région en une métropole vivante. Cependant, une série d’enlèvements d’enfants et de meurtres dans la petite ville de Wineville est venue chambouler le calme de cette région.

Un homme nommé Gordon Stewart Northcott a kidnappé, agressé sexuellement et assassiné au moins trois et peut-être jusqu’à vingt jeunes garçons. On croit qu’il a reçu l’aide de sa mère et de son cousin canadien pour commettre ces crimes.

Meurtre

D’étranges disparitions de jeunes garçons
Le 10 mars 1928, Walter Collins disparut. Ce garçon de neuf ans a été vu pour la dernière fois vers 17h00 par un voisin au coin de l’avenue Pasadena et de l’avenue North 23 à Lincoln Heights, Los Angeles. Sa mère, Christine Collins, lui avait donné de l’argent pour aller voir un film dans un cinéma voisin. Son père était incarcéré à l’époque à la prison d’État de Folsom pour vol qualifié.

À l’époque, le département de police de Los Angeles faisait déjà l’objet d’une enquête pour plusieurs scandales de corruption, et leur incapacité à localiser Walter Collins était plutôt embarrassante. Le chef de la police, James Davis, subissait beaucoup de pression pour résoudre l’affaire. La police a fouillé de fond en comble Lincoln Park Lake, mais n’a rien trouvé. Plusieurs témoignages ont été reçus, mais rien ne s’est avéré très utile.

La disparition de Walter n’était pas la seule à cette époque. Nelson et Lewis Winslow, âgés de dix et douze ans, ont disparu lors de leur retour à Pomona le 16 mai 1928. Leurs parents ont reçu des lettres étranges de leur part. Le premier disait qu’ils se dirigeaient vers le Mexique et le second qu’ils avaient l’intention de rester en vie aussi longtemps qu’ils le pourraient pour devenir célèbres.

La police n’a pas fait le lien entre ces deux disparitions au début. Les enquêteurs n’ont pas non plus trouvé de lien entre ces cas et le corps sans tête d’un garçon latino retrouvé à La Puente en février. Aucun lien n’ayant été fait entre ces cas, la plainte d’un voisin au sujet d’un homme qui maltraitait un garçon dans son élevage de volailles n’a pas non plus semblé pertinente aux yeux de la police.

Le tueur d’enfants de Wineville
En septembre 1928, une Canadienne nommée Winnefred Clark a contacté les autorités américaines pour leur dire que son neveu avait enlevé et détenait son fils, Sanford Wesley Clark, en Californie. Jessie Clark, sa fille de 19 ans, était elle aussi inquiète pour son frère de 15 ans depuis son départ deux ans plus tôt avec son cousin, Gordon Stewart Northcott, qui n’avait que 21 ans à l’époque. Jessie décida d’aller au ranch de Northcott à Wineville, en Californie, pour s’assurer que tout allait bien. Pendant les quelques jours qu’elle a passés au ranch, elle a découvert que son cousin abusait de son frère et était impliqué dans quelque chose de très étrange. Son cousin s’en est même pris à elle aussi.

Le 15 septembre 1928, Sanford a déclaré aux enquêteurs que son cousin l’avait kidnappé et l’avait physiquement et sexuellement abusé. Il a également dit que Northcott l’avait forcé à regarder les abus et les meurtres de Walter Collins, Nelson et Lewis Winslow, et d’autres garçons. Parfois, il l’a même fait participer à ces actes. Northcott a enlevé des garçons pour les violer et quand il s’ennuyait, il les conduisait dans la salle d’incubation pour voir des poussins éclore et les tuer avec une hache. Pour détruire les preuves, Northcott recouvrait leurs corps avec de la chaux vive.

Sanford a également déclaré que Northcott avait tué un garçon latino à La Puente. Ils ont tous deux tué Walter Collins parce que le garçon avait vu Northcott aider un autre homme à tuer son partenaire minier. Sanford a dit à la police qu’ils trouveraient les tombes des frères Winslow et Walter Collins près du poulailler. Deux tombes ont été effectivement découvertes, mais les corps entiers n’étaient pas là, seulement des morceaux d’os. Les haches trouvées parmi d’autres matériels agricoles étaient recouvertes de cheveux et de sang humains.

Plusieurs os ont été dispersés à travers le ranch, que les pathologistes ont plus tard déterminé appartenir à des enfants mâles. À l’intérieur de la maison, un livre a été trouvé appartenant à l’un des garçons Winslow. On a également découvert plusieurs lettres adressées à leurs parents. Un sifflet d’enfant et plusieurs insignes de scout ont été trouvés. Mais rien de ce qui pouvait être directement relié à Walter Collins n’a été trouvé.

La ville de Wineville devient « Mira Loma »
Le 20 septembre 1928, Gordon Stewart Northcott a été arrêté en Colombie-Britannique. Ils ont aussi arrêté sa mère, Sarah Louise Northcott, en Alberta. Northcott a avoué verbalement cinq meurtres, y compris les frères Winslow, Walter Collins, et un garçon mexicain nommé Alvin Gothea.

Toujours en décembre, la mère de Northcott a avoué le meurtre de Walter Collins. Elle a dit qu’elle a donné le coup final au garçon et l’a ensuite enterré dans un trou près du poulailler. Sarah Louise Northcott a été condamnée à la prison à vie pour le meurtre de Walter Collins. Le 8 février 1929, un jury composé uniquement d’hommes a condamné Northcott pour les meurtres au premier degré des frères Winslow et d’une victime anonyme. Le juge George R. Freeman l’a condamné à mort. Northcott a été pendu le 2 octobre 1930.

Peu de temps après son exécution, les citoyens de Wineville ont décidé de changer le nom de la ville. Ils l’ont changé en Mira Loma, qui signifie “la vue depuis la colline” en espagnol. Ce changement de nom a aidé la ville à se dissocier des actes horribles commis dans cette ferme avicole.



6ec5.png

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Arb01s

    29.27To - 19.80To

    Ajouté par Arb01s il y a 1 mois

    Merci & merci