Melancolía | Adrian Rodriguez van der Spoel, Musica Temprana (2021) [FLAC] [16-44]

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Web Album Classique
Seeders 12 Leechers 0 Complétés 57
Informations Voir les informations
Fichiers 24 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler


Melancolía | Adrian Rodriguez van der Spoel, Musica Temprana


2021

9sel.jpg

0mor.jpg
xcc9.jpg



Adrian Rodriguez van der Spoel est né à Rosario, en Argentine, en 1963. Il s'est familiarisé avec la musique traditionnelle et folklorique d'abord d'une manière quelque peu intuitive et progressivement grâce à une formation académique. Finalement, il a réorienté son attention dans ses études vers la musique occidentale ancienne et son interprétation historique. Plus tard, il a déménagé aux Pays-Bas où il a étudié la composition et la direction de chœur avec Daniel Reuss, Daan Manneke, Paul van Nevel et Jos van Veldhoven au Conservatoire d'Amsterdam.
En 2001, il débute avec MÚSICA TEMPRANA, un ensemble spécialisé principalement dans l'interprétation de la musique de la période coloniale en Amérique latine et en Espagne. Il a également effectué de nombreuses recherches sur le thème de la musique de la Renaissance latino-américaine et espagnole et est l'auteur de B ailes, Tonadas & cachuas; la musique du Códice Trujillo del Perú en el siglo XVIII. (WebSite)

Un confort mélancolique pour les temps difficiles
Música Temprana, l'un des ensembles de musique ancienne hispanique les plus passionnants d'aujourd'hui, présente son premier album PENTATONE Melancolía, sur lequel ils présentent des chants courtois espagnols sur le deuil et l'amour non partagé vers 1500 ainsi que la tradition liturgique apocalyptique d'El Canto de la Sibila. De nombreux villancicos, canciones, romances et estrambotes interprétés ici ont été documentés dans des recueils de chansons tels que le célèbre Cancionero Musical de Palacio. Ils montrent la transition du lyrisme troubadour au florissant Siglo de Oro (âge d'or), et le passage d'une esthétique médiévale à une esthétique de la Renaissance dans la musique espagnole. El Canto de la Sibila est une tradition religieuse qui remonte jusqu'à saint Augustin, qui a mis sa contemplation sur la fin des temps dans la bouche d'une prophétesse païenne de la mythologie gréco-romaine. L'interprétation de Música Temprana fait revivre les pratiques religieuses à Cuenca au XVe siècle. Au total, les œuvres interprétées sur cet album soulignent les liens mélancoliques forts entre les traditions musicales espagnoles mondaines et religieuses vers 1500, une période pleine de changements et de conflits, au cours de laquelle l'Europe chrétienne craignait l'hypothétique fin du monde. L'extraordinaire beauté de ces œuvres austères offre également un réconfort pour nos temps troublés. (pentatone)

Dans son monumental ouvrage L’Encre de la mélancolie, le philosophe Jean Starobinski explique longuement comment ce sentiment exprimait dès l’Antiquité une des humeurs du corps : cette « bile noire » qui était l’indice d’un pouvoir maléfique dans lequel se sont complu les artistes de toutes les époques. Ce sentiment très fort et persistant face à la maladie, aux guerres, aux épidémies et aux désillusions amoureuses s’est largement exprimé dans la littérature, les beaux-arts et, bien sûr, la musique, comme en témoigne le présent album. Les strates subtiles de la mélancolie se déclinent ici depuis la simple déception jusqu’au désespoir le plus noir, au gré de musiques en phase avec notre époque menacée par le réchauffement climatique et la destruction des écosystèmes comme autant de signes avant-coureurs des graves dangers pesant sur l’humanité toute entière.
Né en Argentine, le chef de chœur Adrián Rodríguez van der Spoel s’est établi aux Pays-Bas où il a fondé Música Temprana, un ensemble qui se concentre principalement au répertoire de la musique de la période coloniale d’Amérique latine. C’est avec ses chanteurs qu’il a décidé d’alerter nos consciences en tendant un miroir entre l’Espagne du XVe siècle et la période contemporaine, avec un choix de mélodies espagnoles et d’extraits du fameux recueil du Canto de la Sibila décrivant un Dieu implacable face à la destruction du monde. Même placé sous la protection incarnée par la Vierge Marie, ce dernier mourra pourtant, enseveli sous une pluie de cendres.
Voici un enregistrement qui sonne comme un avertissement à travers une vision musicale d’une extrême pudeur, exprimant un dolorisme diffus, qui est peut-être celui de notre impuissance face aux questionnements actuels. © François Hudry/Qobuz



181105115833419340.gif

nbvs.jpg
svtd.jpg

Label : PentaTone
Parution: 15/09/2021
Codec: Free Lossless Audio Codec (FLAC)
Channels: Stereo / 44100 HZ / 16 Bit
Bitrate : 623 kbps
Durée: 01:14:01
Pistes: 22
Fichiers: 24
Total Size : 325 Mo
Inclus : Cover, Booklet

161207023836996301.jpg 170815021051437205.gif

mini_2005211211539955.png
Spectrogramme

------------------------------------------------------



------------------------------------------------------

Commentaires

Derniers commentaires

  • uploader

     Pahol

    34.39To - 2.58To

    Ajouté par Pahol il y a 10 jours

    ** Merci Bien **
  • utilisateur

     Poel

    7.83To - 2.03To

    Ajouté par Poel il y a 10 jours

    Merci pour le partage de cette découverte